Une tradition germanique : Bach, Schumann, Mendelssohn

27 novembre à 17h00

Solistes, chœurs et ensemble instrumental

Bach : Cantate Erfreut euch, ihr Herzen BWV 66

Schumann : Requiem für Mignon op. 98b

Mendelssohn : Lauda Sion op. 73

 La cantate Erfreut euch, ihr Herzen de Johann Sebastian Bach est créée le 10 avril 1724 à Leipzig, pour le lundi de Pâques, et déroule un dialogue entre la crainte et l’espérance.

         Le Requiem für Mignon de Schumann, composé sur le texte des funérailles de Mignon, fut composé en deux jours seulement ! Le 3 juillet 1849 au soir Schumann joua son travail à Clara qui écrivit : « Depuis longtemps rien ne m’avait saisie autant que cet ensemble de mots et de musique. Ils font l’effet de jaillir tous deux d’une même âme. Je ne puis trouver les mots pour exprimer la sensation exquise qui s’empare véritablement de moi en écoutant cette musique magnifique. »

         Avec le Lauda Sion, pilier de sa musique religieuse catholique, Mendelssohn renoua vers la fin de sa vie avec l’oecuménisme des années 1820. En avril 1845, l’évêque de Liège lui demanda de composer ce Lauda Sion pour la Fête du Saint-Sacrement, dont le 600ème anniversaire devait être célébré l’année suivante en souvenir ce la composition de la célèbre séquence écrite par saint Thomas d’Aquin en 1246.

Collégiale Saint-Didier

10 place Saint-Didier
Avignon, 84000 France
+ Google Map