Raphaèle Andrieu

Soprano

andrieu-raphaelle

C’est après quelques années de pratique théâtrale et lors de sa formation au Conservatoire d’art dramatique d’Avignon que Raphaële découvre le chant. Elle entre ensuite dans la classe de chant de Catherine Thomasset au Conservatoire d’Avignon en 2004. Entre 2006 et 2009 elle a eu l’occasion de se produire à l’Opéra d’Avignon avec le Conservatoire dans les rôles de Laoula dans « L’étoile » de Chabrier ou Elle dans « L’amour masqué » de Messager notamment. Dès 2008, elle commence à se produire professionnellement dans les rôles de Ernestine dans « Monsieur Choufleuri… » d’Offenbach ou de la première cousine dans « La Périchole » d’Offenbach joués dans différents lieux du Vaucluse et du Gard. En 2009, elle a été lauréate de la première édition des Saisons de la voix à Gordes, à cette occasion elle a pu participer à un concert autour de la mélodie avec le baryton François Leroux. Toujours en 2009, elle a remporté le premier prix d’art lyrique au concours jeunes talents d’Alès à l’unanimité. Cette même année elle obtient avec succès son prix de chant à Avignon. Dès 2011, elle se perfectionne avec Isabelle Germain (professeur au CNSM de Lyon) et depuis 2015 avec Jean-Pierre Blivet. On a pu la voir interpréter le rôle de Serpina dans « La serva padrona » de Pergolese notamment au Festival d’Aix-en-Provence Côté Cour en 2010. Elle a également interprété Fiordiligi en 2011 dans une version modernisée de « Cosi fan tutte » de Mozart. Elle a été applaudie à Nîmes ainsi qu’au festival classique de Caunes-en-Minervois avec le Cercle lyrique de Nîmes dans le rôle de Violetta Valéry dans « La Traviata » de Verdi. Elle se produit également comme soliste depuis quelques années dans des concerts de musique sacrée (Grande messe en Ut de Mozart, la petite messe solennelle de Rossini, Gloria de Vivaldi, Requiem de Fauré, cantates de Bach, Te Deum de Charpentier…) avec Musique sacrée en Avignon ou lors du festival Organa à St Rémy-de-Provence. En juillet 2011 et 2015 elle chante dans deux messes brèves de Mozart dans le cadre du festival IN d’Avignon en direct sur France Culture. En 2012 et 2013, elle a interprété Donna Anna dans « Don Giovanni » de Mozart notamment au Théâtre de Nîmes. En 2014 et 2015 elle était Belinda dans l’opéra baroque « Didon et Enée » de Purcell. Raphaële se produit aussi dans des créations visant à démocratiser et faire découvrir l’art lyrique, dans de nombreux récitals et également des spectacles de théâtre musical comme dans la comédie-ballet de Molière et Lully « le Bourgeois Gentilhomme » où elle jouais le rôle de Nicole.