Le cycle de musiques sacrées
du Festival d’Avignon

Partenaire du Festival d’Avignon depuis 1967 à la demande de Jean Vilar, l’association Musique Sacrée et Orgue en Avignon propose un Cycle de concerts d’orgue et de musiques sacrées qui a pour but de mettre en valeur les instruments historiques d’Avignon et de sa proche région. Ce partenariat s’est poursuivi sous les directions de Bernard Faivre d’Arcier, Hortense Archambault et Vincent Baudrier et Olivier Py. Soutenu par le Festival d’Avignon, notre programmation figure cette année dans la rubrique AVIGNON C’EST AUSSI …

Il s’agit d’un véritable Festival de musiques sacrées, original par son style et sa conception, s’inscrivant dans la pensée voulue par Jean Vilar : ouverture et dialogue, recherche, accueil des jeunes artistes, effort vers un public populaire. Les concerts programmés font découvrir à un large public la variété des sites ainsi que la beauté du patrimoine historique qui abrite ces instruments.

Deux concerts lecture présenteront Le Livre de Job en alternance avec des oeuvres pour soprano et deux orgues de Heinrich Schütz, Johann Sebastian Bach, Wolfgang Amadeus Mozart, Felix Mendelssohn, Claude Debussy, André Jolivet, György Ligeti et une création d’Isabelle Chauvalon. Le comédien Serge Barbuscia, directeur du Théâtre du Balcon, Petra Ahlander, soprano, Lucienne et Luc Antonini aux deux orgues de la Métropole Notre-Dame-des-Doms seront les acteurs de ce projet singulier.
Deux concerts autour de l’oeuvre magnifique de Benjamin Britten, Ad Majorem Dei Gloriam pour choeur a cappella seront proposés en ouverture du Cycle à la Métropole Notre-Dame-des-Doms d’une part ainsi qu’à l’église de Roquemaure par le Choeur Nota Bene de Toulouse.

Le Motet Jesu meine Freude BWV 227, chef d’oeuvre du Cantor de Leipzig ainsi que la superbe Messe à double choeur, trop rarement interprétée du compositeur suisse Frank Martin, seront au programme du concert décentralisé de Malaucène ainsi qu’au concert du 14 juillet à la Métropole Notre-Dame-des-Doms d’Avignon avec le jeune Choeur Êkhô placé sous la direction de Caroline Gaulon. Le Choeur Sola de Riga avec ses voix parmi les plus belles d’Europe, proposera un florilège d’oeuvres a cappella de William Byrd à Maurice Duruflé et Olivier Messiaen et l’Ensemble Vocal Campana des oeuvres pour choeur mixte et orgue de Georg Friedrich Haendel, Felix Mendelssohn et Ola Gjeilo. Au cours de ce même concert Cyrille Tricoire, violoncelle et Luc Antonini à l’orgue interprèteront des duos sacrés pour violoncelle et orgue. De Johann Sebastian Bach des transcriptions extraites de la Passion selon Saint Matthieu, de Max Bruch la très poignante prière Kol Nidrei et de Sofia Goubaïdoulina la très expressionniste et descriptive pièce In Croce.

Enfin pour la première fois le Cycle fera une halte à L’Isle-sur-la-Sorgue avec un très festif programme trompette et orgue proposé sur le magnifique orgue italien historique tout récemment restauré par l’atelier de Pascal Quoirin avec l’organiste Jean-Pierre Lecaudey.

Consultez le programme du Festival 2018